Magyar Magyar

Kékes

KékesRégion d'Eger

En raison de sa situation géographique, la Hongrie est un pays dépourvu de hautes montagnes et de sommets escarpés : elle ne possède donc pas de domaines skiables paradisiaques. Ainsi chaque hiver, les Hongrois partent à la recherche d'autres pays européens pour profiter des sports d'hiver. Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y a pas d'air de montagnes, de vues pittoresques et de pistes de ski disponibles à l'intérieur des frontières du pays.

Si vous souhaitez découvrir les points culminants du pays, vous devez vous diriger vers le nord-est : les plus hauts sommets se trouvent dans le Mátra, qui fait partie des chaînes de montagnes du nord de la Hongrie. Parmi eux, le Kékes, situé à 1 014 mètres d'altitude, est le point culminant de la Hongrie : le Mont Blanc hongrois. En effet, il faut l'escalader au moins une fois dans sa vie, c'est un rite au même rang que passer des vacances au lac Balaton. Le Kékes est suivi du Galyatető, haut de 965 mètres, qui fait également partie du Mátra ; en réalité, 26 des 100 plus hauts sommets de Hongrie se trouvent dans le Mátra !


Lors de vos randonnées, préparez-vous à la fraîcheur : même en été, vous aurez peut-être besoin d'un pull lors de votre randonnée sous les hêtres luxuriants, formant un véritable tunnel ombragé. Les forêts du Kékes sont exceptionnelles : ce sont des hêtraies de haute montagne avec un microclimat unique, que l'on ne trouve que sur les sommets dépassant 900 mètres – en Hongrie, on ne trouve ces forêts qu'ici et sur le Galyatető.

Bien que la montagne ne dépasse pas 1 500 mètres de haut, on peut toujours profiter des effets bénéfiques de l'air de la montagne. En 1963, le site de Kékes a été officiellement reconnu comme station climatique et, en 1932, le premier sanatorium climatique du pays y a été construit, répondant à la même fonction. Les skieurs ont également découvert la région dans les années 1930 : bien qu'elle ne soit pas comparable aux grands domaines skiables européens, elle offre d'excellentes possibilités sportives pour les amateurs de ski et de snowboard.


Cette destination idéale pour les randonnées est accessible depuis Budapest, en direction de Gyöngyös, par l'autoroute M3, en voiture ou en autocar ; la route monte jusqu'au sommet et, ces dernières années, des pistes cyclables ont également été aménagées.

La tour de télévision située au sommet de la montagne peut être visitée avec un ticket d'entrée et dispose d'un buffet et d'une terrasse d'observation. Depuis le café circulaire, vous pouvez accéder à la terrasse d'observation ouverte d'où vous pourrez profiter du panorama à 360° offert par le point le plus haut de Hongrie. Depuis le sommet, il y a des sentiers de randonnée plus ou moins longs faisant partie des itinéraires touristiques balisés : l'itinéraire le plus populaire, indiqué en bleu, vous mènera à la municipalité voisine de Mátraháza (ou, dans l'autre sens, vous pouvez monter de Mátraháza au point culminant du pays). Autres municipalités du Mátra : Vous pouvez faire une randonnée à Parád, passer par la montagne de Csór jusqu'à Galyatető ou par Mátraháza jusqu'à Mátrafüred. 


Vous pouvez combiner l'ascension du Kékes avec la visite des hameaux de la région : vous trouverez ici de petites communes particulièrement pittoresques qui offrent de nombreuses possibilités de détente. En visitant les charmantes églises et en jetant un coup œil au quotidien des villages, vous pourrez découvrir la beauté et les traditions de cette région de la Hongrie. Dans la station thermale de Bükkszék, vous pouvez expérimenter les effets des célèbres thermes hongrois, tandis qu'au château de Sirok et à l'église ronde de Kisnána, construite à l'époque des Árpád, vous plongera dans l'histoire hongroise. Dans le Mátra, vous trouverez également le plus haut lac du pays à Sástó, le célèbre Szent Kút, littéralement le « puits saint » auquel on attribue des effets miraculeux, ainsi qu'un lieu de pèlerinage à Mátraverebély. La cascade de la vallée d'Ilona de Parád est la cascade naturelle qui présente le plus grand dénivelé en Hongrie ; seule la cascade de Lillafüred la dépasse en hauteur, mais celle-ci a été créée artificiellement. 

FAITES LE TOUR COMME LES HONGROIS