Magyar

Le Château de Boldogkő

Le Château de Boldogkő
Boldogkőváralja
Tokaj et Nyíregyháza

À l’extrémité ouest du massif de Zemplén, se dresse le château de Boldogkő, sur une crête rocheuse incroyablement raide, presque verticale ; depuis le rempart du château, une vue imprenable s’offre à vous sur le Parc paysager de Zemplén. La date exacte de la construction du château est inconnue, mais il est certain que les travaux ont commencé à la suite de l’invasion des Tatars, l’objectif étant de pouvoir surveiller le chemin menant à Košice. 

En 1282, Ladislas IV de Hongrie a acquis le château du clan Tomaj, bâtisseur de la forteresse, puis le château est resté la propriété du roi jusqu’à l’extinction de la maison Árpád. La tour comportant le portail d’entrée est accessible par une passerelle en bois, mais autrefois, sa fonction était remplie par un pont-levis. En passant par le portail, vous arrivez dans la cour inférieure, et à partir de là, le château est à vous !

Cela vaut la peine de prendre deux à trois heures pour explorer le château ; en effet, dans ses nombreux recoins, il cache une multitude d’éléments tous plus intéressants et spectaculaires les uns que les autres ! Le château se compose du château inférieur et du château supérieur. Le château inférieur comprend la cour inférieure, le bastion tronqué et la tour sud, tandis que le château supérieur comprend la vieille tour, la tour résidentielle et le palais. L’exposition archéologique aménagée dans la fortification, l’exposition sur l’histoire des guerres et de l’argent, la présentation des drapeaux et des armoiries, l’atelier de forge et la prison du château vous ramènent tout droit au Moyen Âge.

Ce voyage dans le temps dure de l’époque de Béla IV jusqu’à la fin de l’époque de la chevalerie, en passant par la période du règne de Charles Ier Robert. Selon la légende, Béla IV, fuyant les Tatars, a été caché par un maître sécheur, nommé Bodó. Plus tard, en signe de sa gratitude, le roi lui a donné cette région, à la condition qu’il y construise un château. Heureusement, Bodó avait sept belles filles intelligentes qui ont eu l’idée d’épouser des jeunes hommes à condition qu’ils aident à construire le château pendant un an. Ainsi, le château, qui s’appelait initialement Bodókő, a été achevé en sept ans.

Bien évidemment, le roi était également présent aux mariages des filles, et il a disposé ainsi : « Que ce château s’appelle dorénavant « Pierre heureuse », parce que c’est à cet endroit que ces sept belles filles, ces sept fées, étaient les plus heureuses ! » Ce n’est qu’une légende, bien sûr, mais elle est peut-être plus facile à retenir que la véritable histoire du château. L’aile du palais abrite la plus grande exposition de soldats de plomb d’Europe centrale, présentant les célèbres batailles de l’histoire hongroise.

Lors de l’élaboration des scènes, les créateurs ont prêté attention à des détails tels que la présentation des saisons ou l’apparition de la fumée sortant des canons et des fusils. Ce dernier phénomène a été recréé en utilisant un matériau ressemblant à du coton gris. Pendant la haute saison estivale, ce château extrêmement pittoresque accueille des tournois chevaleresques de qualité où les chevaliers enchantent le public aussi par leurs dialogues teintés d’humour. Lors des spectacles, les chevaliers errants combattent avec une élégance inimitable, avec des glaives et des épées à une main ou à deux mains.

Cette attraction spectaculaire ne manque pas des redoutables armes de choc : la fameuse balle de masse enchaînée ou la hachette y sont également présentes. La partie la plus spectaculaire du château, le rocher du Lion, se dresse au bout d’une falaise tranchante de 20 mètres de haut où une tour de guet a été construite. Lors de la dernière restauration, elle a été restaurée. Aujourd’hui, vous pouvez marcher à travers la crête rocheuse incroyablement photogénique par la passerelle en bois. La cave du château et le bar à vin sont reliés sous terre ; donc si après la visite, vous êtes fatigué et assoiffé, vous pouvez vous rendre directement au bar à vin frais du château !

Au pied du château, un restaurant médiéval a été aménagé. Les avis sont partagés pour savoir quel est le château le plus spectaculaire de Hongrie, mais si vous recherchez le plus bel emplacement, le château de Boldogkő, qui s’élève sur la colline de Bodókő, aura certainement sa place sur le podium. Vous pouvez rejoindre Boldogkőváralja depuis Budapest par l’autoroute M3 jusqu’à la sortie de Miskolc, puis de Miskolc en continuant votre route dans la direction d’Encs. Mettez des chaussures de marche et l’excursion peut commencer !

FAITES LE TOUR COMME LES HONGROIS