Loading...
Magyar Magyar

10 bonnes raisons pour visiter les 10 parcs nationaux de la Hongrie

Le Parc national de Fertő-HanságRégion de Sopron

Bien que la Hongrie ne soit pas immense, d’innombrables merveilles y attendent le randonneur. Chacun des 10 parcs nationaux du pays est intéressant pour des raisons différentes. Rejoignez-nous pour explorer les paysages variés du pays ! 

Sur des eaux intactes dans le Parc national de Fertő-Hanság

Le troisième plus grand lac d’Europe centrale, le lac Fertő, est un élément-clé de l’écosystème de la région. Le rôle important de ce lac est bien illustré par le fait que la Convention de Ramsar le classe comme une eau sauvage d’importance internationale. Les forêts marécageuses du Hanság, la piste cyclable autour du lac et les steppes salines sont incontournables, si vous aimez faire des randonnées dans des paysages particuliers. En plus des sites naturels, vous y trouverez d’autres attractions, comme le château Széchenyi de Nagycenk et le château Esterházy à Fertőd, dont les magnifiques salles valent vraiment le détour. 

Un voyage dans le temps dans le Parc national d’Őrség

De nombreux sentiers de randonnée sillonnent le plus jeune parc national du pays que vous pouvez emprunter à vélo ou même à pied. Quant au premier endroit à visiter, c’est sans aucun doute le Musée en plein air Szalafő-Pityeszer. Des maisons centenaires donnent un aperçu de la vie quotidienne des Hongrois qui y vivaient autrefois. Non loin du musée, vous pouvez admirer des bisons d’Europe et les fabuleux chevaux sauvages d’Eurasie. L’église de Velemér, connue pour son jeu de lumière exceptionnel, est un bâtiment caractéristique d’Őrség : ne manquez pas de visiter l’édifice dont l’histoire remonte à l'époque du chef de tribus Árpád !  

Monter et descendre les collines du Parc national du Haut-Pays du Balaton

Nous pouvons affirmer sans exagération concernant le Parc national du Haut-Pays du Balaton, qu’avec ses milliers de trésors, il captive encore et encore le randonneur. Le « Petit-Balaton » (Kis-Balaton), lieu des romans de l’écrivain István Fekete, est une excellente destination que vous pouvez explorer en kayak ou à pied. Le panorama depuis le mont Badacsony, la forteresse de Szigliget ou la péninsule de Tihany vous offre des expériences inoubliables. Dans les petits villages du bassin Káli, des spécialités gastronomiques de la région vous attendent.  

En pleine nature dans les forêts riches en animaux du Parc national du Danube-Drave

Suivez les traces des chevreuils pour explorer les collines et les profondeurs des grottes du Parc national Danube-Drave. Ce paysage recèle des trésors naturels tels que le genévrier de Barcs ou la forêt de Gemenc, la plus grande forêt alluviale d’Europe centrale. De plus, vous pouvez la parcourir en bateau ou en train à voie étroite. Ce parc national comprend le massif de Mecsek où vous pouvez explorer les profondeurs des grottes du karst d'Abaliget ou les rives des lacs de Pécs. Cette région est dotée d’une riche faune : vous pouvez observer de près les cerfs des forêts de Zselic, par exemple, à la ferme aux cerfs de Bőszénfa.  

Les traditions des anciens Hongrois prennent vie dans le Parc national de Kiskunság.

La région de Kiskunság est parsemée de steppes salines, de bras-morts et de dunes de sable. Sándor Petőfi, l’un des poètes hongrois les plus célèbres, l’a décrite avec beaucoup d’amour, ce qui est facile à comprendre lorsque vous découvrez Bugacpuszta ou l’ancien centre-ville de Csongrád, le village des pêcheurs avec ses maisons blanchies à la chaux et aux toits de chaume, classées monuments historiques qui gardent fidèlement un morceau du passé. Bien sûr, la vue dégagée sur la plaine, les bœufs gris en train de brouter et les anciennes traditions des « csikós » (gardiens de troupeaux de chevaux), sont autant d’éléments déterminants du milieu particulier de la Grande Plaine hongroise. Mais l’embouchure de la rivière Körös à Csongrád, la plage la plus célèbre de la Tisza, est également l’un des lieux incontournables de la région. 

Une faune exceptionnelle et un environnement unique vous attendent dans le Parc national Danube-Ipoly

C'est l'un des parcs nationaux du pays, disposant d'une faune et d'une flore particulièrement riches. Toute une vie serait insuffisante pour explorer ses villes, ainsi que les forêts, les plaines et les collines environnantes. Au nord du parc se trouvent Esztergom, Vác, Visegrád et Szentendre, à l’est il y a Gödöllő, tandis qu’à l’ouest on peut trouver Székesfehérvár et Tata. Pendant votre voyage, ne manquez pas de visiter ses merveilles naturelles cachées : l’Arboretum d’Alcsút, le Parc du château de Martonvásár, le sentier de découverte « Chant d’oiseaux » (Madárdal) à Velence ainsi que la grotte de Pálvölgyi. Parcourir les sites naturels de la capitale, Budapest, est également une agréable aventure : bien que le mont Gellért ou le mont Sas soient facilement accessibles depuis le centre-ville animé, vous y êtes complètement entouré par la nature ! 

Des paysages magiques, presque féeriques, vous attendent dans le Parc national de Bükk

L’imagination des écrivains n’aurait pas pu rêver d’un plus bel endroit que le Parc national de Bükk. Là, au fond des bois, près des lacs à truites, la route mène à des sites tels que la cascade Fátyol (Voile), Lillafüred ou Szilvásvárad. Si vous visitez cette région par beau temps, vous pouvez également admirer les geysers de Bükk. Après de fortes pluies et surtout après la fonte des neiges, accompagnée d’un bruit impressionnant, l’eau karstique remonte à la surface. Dans ce parc national, vous pourrez découvrir l’histoire des chevaux lipizzans de renommée mondiale et de leur haras ; de plus, le château de Diósgyőr ou celui de Hollókő vous réservent également des expériences mémorables.  

Gardien des secrets souterrains : le Parc national d’Aggtelek

Aggtelek est le premier parc national du pays dédié à la protection d’un site géologique qui a été fondé pour protéger les formations karstiques de surface et les célèbres grottes de stalactites de la région. Deux grottes du parc détiennent un record mondial : le système de grottes Baradla-Domica, long de 25 kilomètres, qui s’étend jusqu’en Slovaquie, est la plus longue grotte dotée d’un ruisseau de la zone tempérée, tandis que la grotte de glace de Szilice est la grotte de glace la plus basse du monde. Outre les grottes mystérieuses cachant de belles stalactites, la faune et la flore de la région sont également exceptionnelles, ainsi la visite du haras huçul situé sur le territoire du parc, peut être l’un des points forts de votre voyage. Le cheval huçul est un cheval de petite taille, sa hauteur n’est que 130 centimètres. Il est également connu sous le nom de poney des Carpates. 

Le Parc national de Körös-Maros vous attend sur une plaine sillonnée par des rivières

Ce parc comprenant les plaines alluviales du Körös et des rivières calmes peut être divisé en deux parties bien distinctes : la région du Körös et la crête de lœss de Békés-Csanád. Sa flore est très spéciale avec des espèces comme l’adonis transsylvanica ou la salvia nutans qui poussent uniquement à cet endroit en Hongrie. Vous pouvez explorer les eaux des rivières Kőrös ou du canal Élővíz à bord d’un kayak ou d’un canoë, mais la région attend également les cyclistes. Szanazug, le confluent des Körös Noir et Blanc vaut vraiment le détour : en plus d’un environnement naturel sauvage et romantique, une ambiance rurale paisible vous y attend avec des auberges, des résidences pour touristes, un camping, des pédalos, des jeux de quilles, des courts de tennis et un cinéma en drive-in.  

Premier parc national de Hongrie, site du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc national de Hortobágy vous invite

à admirer les étoiles ou assister au spectacle équestre des « csikós » galopant sur le dos de leur cheval. Grâce à son histoire, à sa faune et à ses traditions folkloriques, Hortobágy est l’un des plus beaux paysages du pays, une place importante dans l’histoire des Hongrois. Le parc vous propose des expériences uniques : dormir à la belle étoile sur des sacs de paille, vous réveiller au son des chevaux galopant vers l’abreuvoir, observer les buffles d’eau ou découvrir le fonctionnement de l’un des accessoires caractéristiques d’Hortobágy, le puits à balancier. Au coucher du soleil, vous pouvez participer au spectacle équestre des « csikós », observer la gorgebleue à miroir sur l’étang de Hortobágy, faire un tour en SUV à la recherche de grues ou découvrir la vie quotidienne des bergers locaux. Aux abords du village d’Hortobágy, le long de la route principale n° 33, se trouve le légendaire Pont à neufs arcs, une attraction incontournable !  

FAITES LE TOUR COMME LES HONGROIS