Région de Pécs La Hongrie pour les explorateurs - 3 Jours



Région de Pécs
Le temps qu'il faut
3 Jours
Meilleur choix de véhicule pour ce plan
autocar
vélo
transports en commun
Cette région est réputée pour :
Patrimoine mondial
Musées et lieux d’expositions
Culture et monuments classés
Sites religieux
Région de Pécs
La Hongrie pour les explorateurs
Jour 1
Baranya aux trésors multiples l'alliance des montagnes, des lacs et des valeurs de la nature. Le nombril du comitat est Sopianae, une destination incontournable pour tous les bourlingueurs gastronomiques du monde.

Si vous préférez vous en remettre à un « guide touristique » professionnel, le mieux que vous puissiez faire est de monter dans le petit train touristique de la ville et de bien écouter ! Le petit train appelé Dotto n'est pas seulement confortable, mais comme il est de Pécs depuis la nuit des temps, il connaît des informations dont même les locaux ne sont pas sûrs ! Pendant le parcours cahoteux de 50 minutes, vous verrez beaucoup d'habitants de Pécs qui vous sourirons et vous saluerons de la main et vous parcourrez un circuit assez long : l'itinéraire débutant sur la place principale va jusqu'au quartier Zsolnay, en passant par les petites rues et les routes plus fréquentées cachant les symboles de Pécs. Le petit train part à chaque heure complète, entre 10h et 18h, du lycée Nagy Lajos et y revient à la fin de son circuit. Le terminus ne pourrait pas être à un meilleur endroit, car à partir de là, vous pouvez commencer à explorer les reliques de Pécs, inscrites au patrimoine mondial. 

Dans la rue Káptalan, vous verrez l'un des sites préférés des habitants de Pécs, qui est le premier mur de cadenas du pays. Concernant la date à laquelle et la manière dont le mur de cadenas « a vu le jour » à Pécs, vous n'entendrez que des anecdotes, mais une chose est certaine, tous les jeunes du coin ont « cadenassé » leur amour en ce lieu. Non loin de là, se trouve le Centre des visiteurs Cella Septichora. Les anciennes cryptes inscrites au patrimoine mondial sont considérées comme l'une des fiertés de Pécs. Cela vaut la peine de réserver à l'avance une visite guidée, afin que vous puissiez apprendre encore plus de secrets à propos des reliques de Pécs.

 

Avis aux amateurs d'architecture : Il est vraiment recommandé de flâner sans but dans la Capitale de la Culture, surtout si l'on sait « ce qu'il faut voir ». Par exemple, Pécs regorge de bâtiments de style Bauhaus : Alfréd Forbát, Farkas Molnár et Marcell Breuer étaient également originaires de Pécs, et nombre de leurs ouvrages sont visibles dans le chef-lieu du comitat. Pour ceux qui sont plutôt amateurs de ce style, il existe également des circuits à thème, au cours desquels il est possible de découvrir les bâtiments les plus fascinants ! Et si nous en sommes déjà à mentionner des bâtiments passionnants, ne manquez pas non plus l'un des symboles de Pécs, la Cathédrale. En arrivant sur la place Dóm, vous pouvez admirer le symbole aux quatre tours de Pécs, la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul. Rares sont ceux qui savent qu'il est également possible de monter à la terrasse d'observation de la tour de la Cathédrale, non pas seul, mais dans le cadre d’une visite organisée. La vue panoramique est inoubliable ! Si vous réussissez à vous libérer du charme captivant de cet impressionnant édifice, descendez également dans la cave secrète épiscopale située à proximité. D'après la légende, si Monseigneur József Cserháti avait à tenir une réunion secrète, il conviait ses interlocuteurs confidentiels au « Texas Bar », qui était une cave accessible par un tunnel. À l'époque de l'État à parti unique, c'était l'endroit où il était possible de se retirer d'un palais truffé de mouchards et où il était ainsi permis de discuter de sujets considérés comme secrets aux yeux de la direction de l'État. Le circuit part du jardin du palais épiscopal, et il est recommandé de vous inscrire à l'avance pour la visite guidée.

 

Jour 2

L'art est un élément fondamental à Pécs, ceci est également démontré par le fait que de nombreux artistes d'exception sont également nés à Pécs. Il suffit de penser à Janus Pannonius, qui s'est inspiré d'un amandier de Pécs en écrivant le poème intitulé « À un amandier de Transdanubie », mais aussi à Ferenc Martyn, Mihály Babits, Sándor Weöres, József Angster ou Marcell Breuer qui sont nés dans cette ville. Tivadar Kosztka Csontváry enrichit également la liste des célébrités. Que vous aimiez la peinture ou que vous ne l'aimiez pas, les tableaux de l'artiste peintre le plus génial de Hongrie vous laisseront sans voix. Visitez la rue Janus Pannonius et admirez les œuvres de l’artiste. Les tableaux ont parcouru un long chemin avant d'arriver à Pécs, car ils ont été vendus aux enchères après la mort de l'artiste. Après avoir admiré le tableau intitulé « Le cèdre solitaire » exposé au musée Csontváry de la rue Janus Pannonius, plongez dans le monde de l'op-art et de la géométrie analytique. Oui, Victor Vasarely, ou plutôt Győző Vásárhelyi, est aussi originaire de Pécs ! Les « Zèbres » de renommée mondiale vous attendent dans la galerie d'art de la rue Káptalan, où il est recommandé de s'attarder un moment, après une visite de musée.

 

Où d'autre pourriez-vous commencer à explorer la Capitale de la Culture que dans la « mini ville » construite sur le site de l'ancienne manufacture de porcelaine de Zsolnay, dans la partie culturelle indépendante de Pécs ; dans le quartier de Zsolnay ?! Dans le cadre d'une agréable promenade, vous pouvez découvrir la rue des Boutiques d'Artisanat, où vous devrez obligatoirement goûter du chocolat dans la boutique de chocolat Csoko-láda. Les souvenirs sucrés ne s'arrêtent pas là, car il est également recommandé de visiter la manufacture de bonbons, ouverte au public, Nosztalgia Cukorka. Gyula Kovács, le « Tonton sucré » du quartier, est l'un des rares fabricants de bonbons artisanaux hongrois à vouer une adoration à son métier à un niveau professionnel. Les visiteurs peuvent découvrir, ici, le processus spectaculaire de fabrication de bonbons et, bien sûr, sucer des bonbons plus colorés et plus savoureux les uns que les autres. Pour les gamers, nous recommandons le « Palais des merveilles » des amateurs de jeux et le « Labor - Játechter » (laboratoire et espace dédié à la technologie), où ils trouveront tout ce qui les intéresse, de la Nintendo aux technologies de pointe d'aujourd'hui ! Pour les passionnés d'art, nous recommandons la Galerie m21, et la collection Gyugyi, qui présente 700 pièces en céramique uniques de Zsolnay, ainsi que l'exposition Zsolnay Rose (Rózsaszín Zsolnay) sont des lieux à visiter absolument. Vous pourriez passer une journée entière dans le quartier de Zsolnay, car chaque mètre carré peut réussir à vous surprendre, mais il y a encore de nombreux sites qui valent la peine d'être cochés sur votre liste de choses à faire à Pécs. Une fois que vos batteries sont rechargées grâce à un café noir bien fort, prenez la direction du centre-ville.

 

Jour 3

Si vous venez dans le comitat de Baranya - que vous soyez des amateurs de vin ou non - cette région ne peut se résumer « simplement » à visiter des villes. Le paysage cultivé de Villány, le long de la première route des vins de Hongrie, est connu de tous. Et quiconque se sent à l'aise dans le domaine des vins sait que les produits de la région viticole de Villány sont considérés comme faisant partie des produits de qualité exceptionnelle et les plus recherchés du marché du vin, ici et au-delà des frontières. L'une des rangées de caves les plus romantiques de la région est sans aucun doute celle située à Villánykövesd. Cette minuscule bourgade pittoresque située au pied de la montagne Fekete ne gâtera pas uniquement les amateurs de vin, car c'est également une destination populaire auprès des photographes, des peintres et des artistes en raison de sa beauté époustouflante. La plupart sont attirés par l'ensemble de bâtiments le plus spectaculaire de ce village de caves à trois niveaux, constituant la rangée de caves protégée. Il suffit de considérer toutes les portes colorées caractéristiques des caves et vous comprendrez immédiatement pourquoi les gens sont amoureux de cette minuscule bourgade. Mais bon, n'oublions pas non plus les amateurs de vin : À Villánykövesd, vous pouvez découvrir les phases du travail de transformation du vin justement en cours, observer les outils utilisés par les vignerons, et naturellement, vous pouvez goûter les saveurs d'excellents vins.

 

Villánykövesd se trouve à seulement quelques minutes de Villány, le « père » donnant son nom à la région viticole historique. Le fait que durant la domination turque, la plupart des vignobles de Villány aient disparu et ensuite aient été modifiés par les Serbes et les Allemands qui se sont installés plus tard en ces lieux, est considéré comme une curiosité historique. Ces groupes ethniques ont permis que les cépages Kadarka et Kékoportó s'acclimatent en ces lieux, mais la culture de la vigne et du vin, propre à la région, n'a pris forme de manière définitive qu'au cours de ces dernières décennies. Grâce aux domaines viticoles de niveau européen et utilisant des technologies modernes, Villány regorge de prestations dans le domaine de l'œnotourisme. Quel que soit celui que vous choisissez : le domaine viticole Bock, le domaine viticole Attila Gere ou le domaine viticole Sauska, vous ne pouvez pas vraiment vous tromper dans la rangée de caves historique de la rue principale de Villány. De nombreux domaines viticoles possèdent également des restaurants, parmi lesquels vous aurez aussi du mal à choisir : de la tranche de pain épaisse tartinée de saindoux mangée en collation légère de l'après-midi, jusqu'au fine dining, vous trouverez tous les niveaux de la gastronomie, le long des rangées de caves. Ne vous précipitez pas pour faire votre choix, et même, le mieux à faire est de profiter du large choix et vous arrêter à plusieurs endroits pour gâter vos papilles.

 

FAITES LE TOUR COMME LES HONGROIS