Magyar Magyar

Découvrez Budapest pas à pas ! Balades urbaines thématiques à ne pas manquer

BudapestEnvirons de Budapest

Si vous n’avez que quelques heures pour vous détendre, il y a peu d’activités plus divertissantes que les visites guidées thématiques à pied. À la fois sportives et culturelles, elles combinent parfaitement la randonnée en groupe avec la diffusion de connaissances historiques et l’apprentissage exploratoire, à travers des anecdotes urbaines, des légendes et des faits.

Plusieurs entreprises se sont spécialisées dans ces visites de la ville qui sont annoncées sur des forums communautaires, ce qui permet aux visiteurs de s’inscrire immédiatement en ligne. Il y en a qui présentent un quartier de la ville avec son histoire et son architecture. Cependant, il existe également des balades thématiques, destinées à un public plus restreint. 

Patrimoine architectural, visites de bâtiments

Ces balades s’articulent généralement autour de styles architecturaux, ou mettent en valeur des bâtiments moins connus ou peu accessibles par le grand public en présentant leur histoire. Ou, au contraire, vous pouvez apprendre des faits intéressants sur les bâtiments emblématiques de Budapest, ou découvrir les détails des événements historiques qui y sont liés. Les trois thèmes les plus populaires sont l’Art nouveau, l’Art déco et le Bauhaus dont vous pouvez identifier les caractéristiques sur les façades des villas de Buda ou des immeubles du centre-ville. À titre d’exemple, à la Cour de Paris (Párisi Udvar), vous pouvez admirer le travail de Mihály Pollack, de Miksa Róth et de Vilmos Zsolnay en même temps, dans de véritables conditions de luxe. Les visites de thème industriel sont également très appréciées. Dans cette catégorie, vous pouvez découvrir aussi bien l’usine à gaz d’Óbuda, les bunkers souterrains de la zone industrielle de Csepel, la brasserie de Kőbánya, les bâtiments Törley à Budafok que le chantier naval du quartier Népsziget. Des visites similaires sont organisées également par des organisations professionnelles telles que le Centre d’Architecture Contemporaine. 

Quartiers secrets

La ville abonde en quartiers cachés qui méritent d’être explorés : le quartier des Palais (Palotanegyed), Zugliget ou encore le parc de villas de Mátyásföld, pour n’en citer que quelques-uns. Sans oublier les vastes grottes qui s’étendent sous les collines de Buda qui surprennent également les visiteurs. L’incroyable richesse souterraine de la capitale est présentée lors des visites axées sur les thermes et les sources. Vous pouvez jeter un coup d'œil dans les thermes de Rácz actuellement fermés, et avec un peu de chance et un permis spécial, vous pouvez vous rendre au réservoir d'eau installé dans les entrailles du mont Gellért. Vous pouvez visiter de merveilleux jardins secrets ou admirer le parc du jardin japonais à Zugló qui abonde en curiosités botaniques.  

Bâtiments contemporains

Dans cette catégorie, vous pouvez visiter le bâtiment circulaire du Körszálló de Buda, les formidables ensembles architecturaux du barrage Kopaszi, le bâtiment passif de l’école maternelle Meséskert, de nombreux immeubles de bureaux modernes dont le Park Atrium (siège commun d’ING Bank et de Deloitte). Dans le cadre d’une visite exclusive à pied, vous pouvez également visiter le nouveau Campus de MOME, une vraie université du 21e siècle. Vous constaterez certainement par vous-même que les intérieurs de ces bâtiments favorisent véritablement la créativité et la réflexion commune, comme en témoignent les étudiants de l’établissement. 

Balades littéraires

Vous pouvez visiter les résidences ou les maisons natales d’innombrables écrivains des 21e et 20e siècles, tout en entrant parfois dans des maisons et des espaces privés. Des cafés du centre-ville aux petites maisons cachées aux abords de la ville, vous marchez sur les traces des muses, évoquant des étapes tantôt glorieuses, tantôt douloureuses des vies des écrivains. Vous pouvez plonger dans la littérature du passé récent dans les collines de Buda en visitant le domicile de Géza Ottlik, de Mihály Babits ou de Magda Szabó. En vous promenant dans les environs des cafés des quartiers Krisztinaváros, Óbuda et Pest, vous pouvez découvrir les lieux préférés des écrivains et des poètes du début du 20e siècle. Vous aimeriez savoir où et surtout comment vivaient Gyula Krúdy, Mór Jókai, où Lőrinc Szabó allait le matin, et quelle école fréquentait János Pilinszky ? Sándor Petőfi, Dezső Kosztolányi, Zsigmond Móricz, Iván Mándy et Frigyes Karinthy ont tous été les clients des cafés et des échoppes du quartier Józsefváros. Vous pourrez en savoir plus sur ce dernier ainsi que sur la vie publique et secrète des auteurs du revue littéraire Nyugat (Occident) à Újbuda, où vous pouvez également retrouver des références des paroles de Tamás Cseh. Lors de ces visites, vous recevrez de nombreux indices intéressants pour interpréter vos lectures et l’œuvre des auteurs. 

Balades historiques

Lors de ces visites, vous pouvez en apprendre davantage sur l’histoire officielle et secrète de Budapest, de la vie des légions romaines d’Óbuda en passant par les monuments ottomans du quartier du château de Buda jusqu’aux clients issus de la pègre des anciens bordels. Les crimes les plus intéressants des siècles passés seront mis en lumière à l’ombre des édifices. Vous pouvez approfondir vos connaissances sur des épidémies du Moyen Âge et de l'Époque moderne : la peste, le choléra ou la syphilis qui y ont fait des ravages. Vous pouvez également obtenir des informations sur les événements qui ont eu lieu pendant les guerres mondiales ou l’époque du « socialisme d’État ». Ces visites vous permettent de plonger dans différentes époques de l’Histoire. Vous pouvez parcourir le Cimetière national de Fiumei út, le Cimetière juif de Salgótarjáni utca ou visiter la Synagogue de Teleki tér située dans un appartement. Dans le premier, vous pouvez voir les mausolées de Lajos Batthyány, de Ferenc Deák et de Lajos Kossuth, les tombes de nombreux personnages de l'histoire moderne hongroise, ainsi que la parcelle de 1956. Dans les deux derniers, vous pouvez vous initier aux coutumes funéraires juives et découvrir l’histoire de l’aristocratie hébraïque du 19e siècle. 

Le Cimetière national de Fiumei út, Budapest

Patrimoine religieux et ethnique

Des lieux commémoratifs islamiques


Le patrimoine religieux et ethnique de la ville vous invite à faire des promenades mystiques en matière de l'histoire religieuse. Pour commencer, nous vous proposons de visiter les hammams enveloppés de vapeur des Thermes Király. Ensuite, nous vous laissons découvrir ce qui reste aujourd’hui de la mosquée de Pacha Tojgun construite en 1555 ! Vous pourrez sans doute deviner quel était l’emplacement des thermes, des écoles, des marchés et à quoi ressemblait la vie dans le quartier Víziváros autrefois très animé. Dans le jardin de Gül baba, vous pouvez imaginer le harem de Suleiman Ier et découvrir pourquoi le pacha de Buda occupant cette fonction le plus longtemps a-t-il a reçu un « cordon de soie » du sultan.



L’héritage juif


Les maisons et les rues du quartier juif historique de Budapest nous racontent une multitude d’histoires. En plus des synagogues de renommée mondiale des rues Dohány, Rumbach et Kazinczy s’y trouvent de nombreuses salles de prières plus petites et moins connues. Ce quartier accueille également la plus ancienne école rabbinique du monde : elle est toujours en activité à son emplacement d’origine. Saviez-vous, qu’un quartier résidentiel secret et des synagogues se cachent dans les profondeurs de la terre dans le quartier du château de Buda ? Des guides touristiques expérimentés vous expliquent comment les marchands juifs se sont installés à l’extérieur des anciens murs de la ville, dévoilant avec vous les origines des ruelles qui sont toujours aussi étroites et sinueuses encore aujourd'hui. Ils vous signalent les symboles qui se cachent sur les façades, vous pouvez découvrir que les membres des minorités juive, chrétienne, arménienne et grecque, des marchands travailleurs vivaient en paix avec des bohèmes fêtards et parfois fainéants.
Il vous sera évoqué l’ambiance palpitante de la maison Orczy, démolie dans les années 1930, symbolisant la première colonie juive de Pest. La rue Kazinczy regorge de restaurants casher que vous pouvez également visiter pour goûter leurs plats à la base de viande ou de produit laitier. 

Balades gastronomiques avec dégustations

Si vous commencez la journée avec un café, cette visite est faite pour vous. Aujourd’hui, vous pouvez trouver un café artisanal ou gastronomique à chaque coin de rue, mais déjà au tournant du siècle précédent, Dezső Kosztolányi a qualifié Budapest de « ville du café ». Ce n’est pas un hasard, étant donné que le premier café connu du pays a été ouvert dans le centre-ville en 1714 et l’essor des cafés ne s’est arrêté qu’à la Seconde Guerre mondiale. Kiskörút, le « petit boulevard » et les rues du centre-ville regorgeaient autrefois de cafés où les hommes de lettres et les joueurs d’échecs sirotaient leur expresso. En passant sur le côté Buda, vous pouvez découvrir l’histoire d’une invention du début du siècle : des « presszós », successeurs des cafés, qui sont devenus des lieux de restauration par excellence du socialisme. En partant de l’emblématique Bambi, vous entrez dans des pubs et des « presszós » pour découvrir ce que la culture de consommation révèle sur une époque et une société.



Qui dit café, dit gâteau. Par conséquent, il est indispensable de jeter un coup d'œil derrière les coulisses de la pâtisserie la plus célèbre de Budapest. Tout le monde a une histoire concernant la pâtisserie Gerbeaud, digne institution homologue de la pâtisserie Sacher de Vienne ou des pâtisseries de la Maison Ladurée à Paris. Mais ce n’est pas la seule promenade gastronomique destinée aux becs sucrés. Lors de la visite budapestoise axée sur le chocolat, vous pouvez découvrir d’où vient le nom des tablettes Tibi, et quels sont les ingrédients des chocolats assortis les plus appréciés de la ville. Le restaurant Gundel est également une source précieuse des mets sucrés. Dans ce lieu célèbre pour ses crêpes, votre guide vous expliquera comment un jeune serveur bavarois d’esprit entrepreneur est devenu le fondateur de l’une des dynasties gastronomiques hongroises les plus influentes. La cuisine à la fois moderne et traditionnelle, cosmopolite et hongroise dans toutes ses saveurs est aussi fraîche aujourd’hui qu’elle l’était à l’époque de la fondation du restaurant.



Quant à la visite œnotouristique du centre-ville, elle vous révélera où et quels vins ont été fabriqués à Pest-Buda, comment le célèbre brasseur Jakab Proberger s’est enrichi, qui a introduit la bière en bouteille à Budapest et où la plus grande brasserie a fonctionné dans la première moitié du 20e siècle. Vous entendrez parler de la famille Törley, de la distillerie de Mihály Gschwindt, des rhums spéciaux de la société Gottschlig, et bien sûr, vous pourrez goûter à plusieurs bières artisanales pendant la visite. Par ailleurs, sur ce sujet, cela vaut la peine d’assister à l’une des conférences ou stand-up gastro-historiques de Csaba Katona ; en effet, l’historien de l’Institut d’Histoire du Centre de Recherche des Sciences humaines évoque l’histoire de Budapest, imprégnée d'alcools, de manière extrêmement divertissante. 

FAITES LE TOUR COMME LES HONGROIS